Pensées

inspiration et petites choses à partager : images, projets d'électronique, réflexions sonores...
07.19.2015
05.15.2015
Se laisser porter par les signes d'un paysage électrique. Chercher des piquets, des poteaux, des
pylônes. Comparer leur taille, observer leur réseau.
Observer avec attention un mur; le toucher, de toute sa paume. En absorber l'énergie électrique qu'il
contient.
Étreindre un poteau électrique comme un vieil ami.
Appuyer ces contacts. Les laisser durer.
Coller l'oreille contre une boîte d'alimentation. Chanter ses différentes fréquences.
Suivre les rails d'un train, penser à tous les voyageurs, toutes les ressources passés.
Prendre la posture la plus proche des antennes et pylônes que vous voyez. Devenir ces antennes.
Approchez votre téléphone cellulaire d'une radio AM.
Suivre l'électricité comme elle nous suit.
Toucher le câble d'un disque dur pendant le transfert de données.
Détailler, extraire la poésie dans les installations électriques qui vous entourent. Célébrer leur
présence. Presser son dos contre un pylône, atteindre la plus grosse structure électrique que l'on peut
voir, compter les antennes et réflecteurs que l'on peut apercevoir, coller son oreille contre une boîte
électrique, lécher le bout d'une petite batterie.
Allumez et éteignez une lumière jusqu'à ce que vous ayez mal aux yeux et peur de prendre le courant.
Écoutez la boîte à fusibles de votre maison onduler. Ouvrez et fermez les yeux au plus vite que vous le
pouvez. Voyez stroboscopique. Voyez microscopique.
Touchez quelqu'un avec intention. Voyez télépathique.
Devenez l'électricité. Ne voyez plus qu'elle, n'entendez plus qu'elle, ne soyez plus qu'elle.
05.14.2015
, , , ,
Nouvel appareil photo et visite du poste Jeanne d'Arc ou j'ai réalisé une pièce radiophonique pour les Voisins.
, , , ,

Pages