Elettra

Elettra is an outdoor radio intervention which maintains a close relationship with the landscape, a guided tour given by an electronic voice and a network of electrical wires. The work is about wandering, a meditation guided by a psycho-geographical experience of electricity, in pursuit of the conductive and often invisible traces of traveling waves. Les Fées Électricité are, however, a daily, intrusive presence. They are the “weeds” of human communication. Excessive. Feminine? Bring your own portable FM radio and a headset for optimal walking.
 
The piece was presented as part of SIGHT & SOUND – 7th EDITION : Hyperlocal on Marconi Street in Montreal. Elettra is the name of Marconi's daughter, but also that of the ship from which he was conducting most of his research.

Elettra est une intervention radiophonique en plein air qui entretient une relation de proximité avec le paysage, un parcours guidé tour à tour par une voix électronique et le réseau des fils électriques. Une errance donc, comme une méditation guidée par une expérience psychogéographique de l'électricité, à la poursuite de traces conductrices et souvent invisibles du voyage des ondes. Ces voix électriques sont pourtant une présence quotidienne, envahissante, elles sont les "mauvaises herbes" des communications humaines. Amenez votre propre radio FM portable, ainsi qu'un casque d'écoute pour une déambulation optimale.
 
You may download the piece and listen while following signs of electricity around you. Focus on celebrating her presence.


Se laisser porter par les signes d'un paysage électrique. Chercher des piquets, des poteaux, des pylônes. Comparer leur taille, observer leur réseau.

Observer avec attention un mur; le toucher, de toute sa paume. En absorber l'énergie électrique qu'il contient.

Étreindre un poteau électrique comme un vieil ami.

Appuyer ces contacts. Les laisser durer.

Coller l'oreille contre une boîte d'alimentation. Chanter ses différentes fréquences.

Suivre les rails d'un train, penser à tous les voyageurs, toutes les ressources passés.

Prendre la posture la plus proche des antennes et pylônes que vous voyez. Devenir ces antennes.

Approchez votre téléphone cellulaire d'une radio AM.

Suivre l'électricité comme elle nous suit.

Toucher le câble d'un disque dur pendant le transfert de données.

Détailler, extraire la poésie dans les installations électriques qui vous entourent. Célébrer leur présence. Presser son dos contre un pylône, atteindre la plus grosse structure électrique que l'on peut voir, compter les antennes et réflecteurs que l'on peut apercevoir, coller son oreille contre une boîte électrique, lécher le bout d'une petite batterie.

Allumez et éteignez une lumière jusqu'à ce que vous ayez mal aux yeux et peur de prendre le courant. Écoutez la boîte à fusibles de votre maison onduler. Ouvrez et fermez les yeux au plus vite que vous le pouvez. Voyez stroboscopique. Voyez microscopique.

Touchez quelqu'un avec intention. Voyez télépathique.

Devenez l'électricité. Ne voyez plus qu'elle, ne soyez plus qu'elle.



Photo : James Schidlowsky, Kinga Michalska